A LA UNE Chefs à domicile La météo des chefs Annuaire gastronomique
jeudi 29 juin 2017
On fête les Paul/Pierre
Cocktails Proportions Conversions Ustensiles
Pâtisserie Confiserie Chocolat Fruits Légumes Viandes Poissons Fromages Sauces Pâtes

Metcuc, ou le nu gastronomique


Retour aux reportages

Émilie Guérin étonne. Et comme elle n'a que 25 ans, celle que l'on surnomme Metcuc (Marre d'Être Traitée Comme Un Chien), risque bien de nous jouer encore quelques tours. Fondatrice de l'association Ambre-international, elle fonde dans la foulée un mouvement artistique, le passionnisme. Le 24 juillet 2003, la consécration, elle fait partie des 1500 invités de la Garden Party Élyséenne. Les commerçants du Vieux Nice la connaissent bien et l'apprécient beaucoup. Elle posa pour leur calendrier 2004, ... nue. Voici quelques une de ces photos. Nous avons pu approcher la star niçoise par email. Interview :
Tournemain : Vos photos vous dévoilent dans des positions à la fois gastronomique et vulnérable. Verriez-vous la gastronomie comme une source d'aliénation ?
Metcuc : Non pas pour tous les restaurateurs qui en ont fait leur vie et je crois que la cuisine est un art autant que de réaliser de belles photos pour faire passer un message.
image
photo JC Dusantier
Tournemain : Pensez-vous que la femme, en abandonnant son "statut d'objet", ait aussi déserté la cuisine ?
Metcuc : Je pense hélàs...que les femmes d'aujourd'hui ne savent plus cuisiner. Heureusement pour moi, j'ai suivi l'enseignement culinaire de ma grand-mère. Ce qui me permet de savoir aussi bien faire un bon boeuf bourguignon qu'une tarte aux "poires amandines" en réalisant la pâte moi même.
image
photo JC Dusantier
En faisant ce calendrier, j'ai même découvert de nouveaux produits culinaires et j'ai appris à apprécier la vraie cuisine niçoise au coeur du Vieux Nice, un moment magique.
Mais je préfère tout de même une société où l'on a le choix de bien cuisiner pour le plaisir ou de mal cuisiner pour gagner du temps...Car sauf si l'on en fait un métier c'est tout de même de l'esclavagisme moderne caché.
image
photo JC Dusantier

Retour aux reportages

Contact - Tournemain en favoris - Liste de diffusion - Mentions légales - Liens choisis
Fil d'infos - Reportages - Ce soir j'invite... - Chefs à domicile - La météo des chefs - Émission Top Granit' -

Textes et photos © Tournemain - Tous droits réservés

webmaster lyon