A LA UNE Chefs à domicile La météo des chefs Annuaire gastronomique
jeudi 29 juin 2017
On fête les Paul/Pierre
Cocktails Proportions Conversions Ustensiles
Pâtisserie Confiserie Chocolat Fruits Légumes Viandes Poissons Fromages Sauces Pâtes

Semaine du goût : 10 trucs pour améliorer le goût


Retour aux reportages

10 trucs pour améliorer le goût

La semaine du goût est l’occasion de rappeler comment n’importe quel plat peut être transformé en festin, simplement, sans avoir à dépenser des fortunes.

Mélangez peu

Une pomme de terre bouillie, une noisette de beurre, du gros sel, et le tour est joué. Laissez les parfums naturels des mets occuper l’espace. Moins votre cuisine sera compliquée, meilleure elle sera.

Cuire peu

Il est possible de redécouvrir certains végétaux en modifiant l’approche de cuisson : Ne cuisez plus le chou fleur, mais émiettez-le en tout petits bouts dans vos salades crues. Pour le chou chinois, consommez-le soit cru soit mi-cuit.

Ajoutez des aromates dans l’eau de cuisson

Dans l’eau de cuisson du riz, ajoutez de la badiane, qui donnera au riz un délicieux goût anisé, surtout si vous servez du poisson avec. Pour les pâtes, mais aussi pour le riz, ajoutez du poivre de Setchouan, qui donnera un note fleurie sans risque de trop épicer le plat.

Colorez naturellement

Certaines épices comme le safran colorent agréablement les mets. Là encore, il suffit de jeter les épices dans l’eau de cuisson. N’attendez pas de concocter une paella pour utiliser du safran. Les couleurs rehaussent les goûts.

Supprimez les fritures

La friture tue le goût. Ce procédé de cuisson doit être réservé à quelques plats bien spécifiques. Supprimez la friture partout ailleurs.

Dégraissez les plats

L’apport de graisse est destiné à pallier le manque de goût. Les industriels connaissent bien ce phénomène : moins un aliment à du goût, plus il faut le graisser. La première des choses à faire est donc de cuisiner des matières premières de qualité, pas forcément beaucoup plus onéreuses que les autres. Vous gagnerez en terme de diététique.

Entraînez-vous à sentir

Avant d’inviter vos enfants à table, demandez-leur s’ils devinent à l’odeur ce que vous êtes en train de cuisiner. Ce petit exercice rigolo entraînera vos enfants à identifier les mets, et les sensibilisera au goût. Si vous enfants ne parviennent jamais à identifier vos plats, c’est peut-être que votre façon de cuisiner est monotone (usage systématique de la friture).

Variez les modes de cuisson

Les aliments sont très sensibles au mode de cuisson. Essayez la cuisson à la vapeur sans pression qui convient très bien à nombre de végétaux, essayez le grill, le tournebroche, le wok, essayez de varier la cuisson pour varier le goût.

Usez de condiments artisanaux

Enfin, préférez un sel de Guérande ou de l’île de Ré à un sel du Midi ramassé au bulldozer. Vous n’êtes pas convaincu que le choix du sel est important ? Faites l’expérience suivante : cuire des pâtes dans 2 casseroles différentes, avec 2 sels différents mais à quantité égales. Goûtez la différence.

Mangez moins

Plus on mange, moins on regarde ce que l’on mange, moins on fait attention au goût. Il ne s’agit pas de jeûner, ou de se lever avec la faim, mais simplement de manger le minimum qui procure le maximum de plaisir.


Retour aux reportages

Contact - Tournemain en favoris - Liste de diffusion - Mentions légales - Liens choisis
Fil d'infos - Reportages - Ce soir j'invite... - Chefs à domicile - La météo des chefs - Émission Top Granit' -

Textes et photos © Tournemain - Tous droits réservés

webmaster villeurbanne