A LA UNE Chefs à domicile La météo des chefs Annuaire gastronomique
dimanche 19 novembre 2017
On fête les Tanguy
Cocktails Proportions Conversions Ustensiles
Pâtisserie Confiserie Chocolat Fruits Légumes Viandes Poissons Fromages Sauces Pâtes

Prestigieuse distinction gastronomique décernée à Louis Villeneuve


Retour aux reportages

Une des plus prestigieuses distinctions gastronomiques décernée à Louis Villeneuve, Maître d’hôtel de l’«Hôtel de Ville» de Crissier

L’Académie internationale de la Gastronomie a décerné son «Prix de l’Accueil et du service» à Louis Villeneuve, le Maître d’hôtel du Restaurant Philippe Rochat, à Crissier. C’est la première fois que cette distinction enviée est remise non pas à un cuisinier, mais à un professionnel du service.

En Suisse, ils sont quelques chefs de haut vol à avoir reçu le Prix de l’Accueil et du Service, remis par l’Académie internationale de la Gastronomie, sise à Paris: ainsi, Philippe Rochat et son prédécesseur Frédy Girardet, tous deux 3 étoiles au Michelin et 19/20 au Gault Millau, l’ont eu. Mais jamais, ni en Suisse ni même en France, le savoir-faire d’un maître d’hôtel n’avait ainsi été reconnu et loué au même titre que le génie d’un cuisinier.

Cette distinction n’est certes pas la première qu’a reçue le maître d’hôtel de Crissier, durant plus de trois décennies à officier pour le plaisir des clients. Elu «Meilleur maître d’hôtel de Suisse» en 1991, Louis Villeneuve a déjà reçu, entre autres, la Coupe de l’Accueil du Club Prosper Montagné en 2004. Ce Français d’origine, natif d’Ille-et-Vilaine est en outre décoré de l’Ordre du mérite agricole et de l’Ordre National du Mérite – une médaille qu’il recevra prochainement à Crissier.

Si la communauté gastronomique tient ainsi à lui rendre une fois de plus hommage, c’est que les qualités professionnelles et humaines de Louis Villeneuve sont légendaires, même au-delà des frontières. Son amabilité discrète et souriante, son sens aigu de la psychologie et son imbattable élégance font le bonheur de ses clients avant même l’arrivée du moindre amuse-bouche dans leur assiette. Quant à ses compétences, ses connaissances encyclopédiques sur le service des vins et des mets, son habileté à fileter, découper, trancher, dresser, présenter et servir, elles ont servi de modèle à plusieurs dizaines de jeunes professionnels du service.

Habitué à tenir un rôle essentiel, mais en retrait, Louis Villeneuve veut d’abord voir dans l’hommage que lui rend aujourd’hui l’Académie Internationale de la Gastronomie la reconnaissance de son engagement pour sa profession. «Je souhaite simplement que ma carrière et ces quelques distinctions puissent stimuler l’envie des jeunes professionnels de la restauration en général et du service en particulier, quel que soit le type d’établissement où ils travaillent, explique-t-il. S’impliquer, croire en ses connaissances, travailler sans s’économiser sont des moteurs de succès professionnel et personnel. Même si notre profession ne jouit pas toujours de la même visibilité médiatique que les cuisiniers, elle est tout autant essentielle à la culture de la restauration et de la gastronomie.»

Louis Villeneuve se tient à disposition des représentant(e)s de la presse pour des interviews et reportages.
image
Photo LDD/Marcel Gilliéron

Retour aux reportages

Contact - Tournemain en favoris - Liste de diffusion - Mentions légales - Liens choisis
Fil d'infos - Reportages - Ce soir j'invite... - Chefs à domicile - La météo des chefs - Émission Top Granit' -

Textes et photos © Tournemain - Tous droits réservés

referencement lyon